L’isolement aux bruits aériens

L’isolement d’une paroi est sa capacité à ne pas transmettre le bruit.
Le bruit généré dans une salle vers une autre se transmet par voie directe et par les voies latérales

Notions acoustiques : L’isolement aux bruits aériens

L’isolement acoustique est défini par l’indice d’isolement brut D en dB défini par

D= L1-L2

Avec :
L1 : niveau sonore dans la salle d’émission
L2 : niveau sonore résultant dans la salle de réception

Afin de tenir compte des caractéristiques internes d’un local, en particulier la réverbération du local, l’indice d’isolement aux bruits aériens utilisé est l’isolement standardisé Dnt qui s’exprime ainsi

Notions acoustiques : L’isolement aux bruits aériens

Avec :
T : la durée de réverbération du local en s
To : la durée de réverbération de référence qui est fixée à 0,5s ou 0,8s (grandes salles)

Ce calcul doit être fait pour toutes les bandes de fréquences.

Afin de simplifier encore la compréhension, la norme européenne EN ISO717-1 précise une méthode qui définit un indice unique, le Dntw (C Ctr) pour caractériser l’isolement d’un local selon le type de bruit émis.

Ainsi, pour le bruit du trafic routier ou aérien, on utilise l’indice Ctr (isolement au bruit route), l’indice C sera quant à lui plutôt utilisé pour les isolements entre locaux (isolement au bruit rose).

L’isolement D ou Dntw (C Ctr) peut également être calculé à partir de l’indice d’affaiblissement acoustique des matériaux R ou Rw (C Ctr) mesuré en laboratoire et qui définit la performance isolante intrinsèque des matériaux.