L’isolement aux bruits d’impacts

Les bruits d’impact ont pour origine un choc ou une vibration : déplacement de personnes (talons), déplacement de meubles, chutes d’objets. Ces bruits d’impact ou bruits solidiens sont ensuite transmis dans les locaux mitoyens par la mise en vibration de la structure et des parois du bâtiment (planchers et murs).

L'isolement aux bruits d’impacts Ln en dB correspond au niveau sonore relevé dans le local récepteur lorsque le plancher du local émetteur est excité par une machine à chocs normalisée. Plus la valeur Ln mesurée est faible, plus l’isolement aux bruits d’impacts est bon.

Notions acoustiques : L’isolement aux bruits d’impacts

Afin de tenir compte des caractéristiques internes du local récepteur, en particulier la réverbération du local, l’indice d’isolement aux bruits d’impacts utilisé est l’isolement standardisé Lnt en dB qui s’exprime ainsi

Notions acoustiques : L’isolement aux bruits d’impacts

Avec :
T : la durée de réverbération du local en s
To : la durée de réverbération de référence qui est fixée à 0,5s ou 0,8s (grandes salles)

Ce calcul doit être fait pour toutes les bandes de fréquences.

Enfin, comme pour l’isolement aux bruits aériens, la norme européenne EN ISO717-2 précise une méthode qui définit un indice unique, le Lnw pour caractériser l’isolement global aux bruits de chocs d’un matériau.